• "Notorious"-Hitchcock-Part.XI






    Naissance du Mac Guffin

    Uranium


      « Lorsque nous avons entrepris d’écrire Notorious et que j’ai commencé à travailler avec Ben Hecht, nous sommes partis à la recherche du Mac Guffin et, comme souvent, nous avons commencé en tâtonnant et nous avons pris des directions trop compliquées. (…) Alors nous avons envoyé promener tout cela et nous avons adopté un Mac Guffin tout simple, mais concret et visuel : un échantillon d’uranium dissimulé dans une bouteille de vin. (…) Le producteur ajoute : « Eh quoi ! Au nom du ciel, qu’est-ce que c’est que ça ? » Je réponds : « C’est de l’uranium, et cela doit servir éventuellement à fabriquer une bombe atomique. » Il ajoute : « Quelle bombe atomique ? »

      Cela se passait en 1944, un an avant Hiroshima. Je n’avais là-dessus qu’une indication, une piste.(…) Le producteur était scandalisé. Cette histoire de bombe atomique lui apparaissait trop absurde pour être la base d’une histoire. Je lui dis : « Ce n’est pas la base de l’histoire, c’est seulement le Mac Guffin », et je lui expliquai ce qu’était le Mac Guffin et le peu d’importance qu’il convient d’y attacher. A la fin, je lui dis : « Si vous n’aimez pas l’uranium, prenons des diamants industriels dont on imaginera que les Allemands ont un besoin vital, par exemple pour tailler leurs outils. Si notre histoire n’était pas liée à la guerre, on aurait peut-être fait une intrigue à propos de vol de diamants, tout cela n’a aucune importance. » Je n’ai pas réussi à convaincre le producteur, aussi nous a-t-il tous « revendus » deux semaines plus tard à la R.K.O. : Ingrid Bergman – Cary Grant – le scénario – Ben Hecht et moi, tout cela en tant que package.






      A présent, il faut que je vous raconte la fin de l’histoire du Mac Guffin-Uranium et cela se passe quatre ans après la sortie de Notorious.

      Je voyage sur le Queen Elisabeth et je rencontre un associé du producteur Hal Wallis, un homme qui s’appelle Joseph Hazen. Il me dit : « J’ai toujours voulu vous demander comment est-ce que vous avez eu l’idée de la bombe atomique un an avant Hiroshima ? Quand on nous a offert le script de Notorious, nous avons refusé de l’acheter en pensant que c’était la chose la plus idiote pour servir de base à un film. »


      De nouveau nous retournons en arrière, car je dois vous raconter un épisode qui a précédé le tournage de Notorious. Ben Hecht et moi, nous sommes allés à l’Ecole polytechnique, à Pasadena, pour rencontrer le docteur Milliken, à ce moment-là le plus grand savant d’Amérique. On nous introduits dans son bureau et il y avait là dans un coin, le buste d’Einstein, c’était très impressionnant. La première question que nous lui avons posée était : « Docteur Milliken, une bombe atomique, ce serait grand comment ? » Il nous a regardés : « Vous voulez vous faire arrêter et vous voulez me faire arrêter aussi ? » Et, pendant une heure, il nous a dit à quel point, il était impossible de fabriquer une bombe atomique et il a conclu : « Si on pouvait seulement contrôler l’hydrogène, ce serait déjà quelque chose. » Quand nous sommes partis, il pensait nous avoir convaincus, mais j’ai appris plus tard qu’àprès cette visite le F.B.I. m’avait fait surveiller pendant trois mois.

      Revenons sur le bateau lorsque M. Hazen me dit : « Nous pensions que l’uranium était la chose la plus idiote pour servir de base à un film. »  Alors je lui ai répondu : « Cela prouve à quel point vous aviez tort de croire que le Mac Guffin est important.

      L’ histoire de Notorious, c’était simplement un homme amoureux d’une fille qui, au cours d’une mission officielle, a couché avec un autre homme et a été contrainte de l’épouser. Voilà l’histoire. Vous vous rendez compte maintenant de l’erreur que vous avez faîte et qui vous a fait perdre tellement d’argent, car le film, qui avait coûté deux millions de dollars, en a rapporté huit de profits nets ? » 





    Et c'est terminé !!!
    J'espère que tout ceci vous aura plu ...

    A une autre fois ?



    Mandragaure


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :