• "La Femme-Oiseau"


     
    Un petit "look"


    (De plus)



    Sur un de mes tableaux?





     
    Blog de mandragaure :Des petits bouts de moi tous collés ensemble ..., Un petit 'look' sur un de mes tableaux?...'La Femme-Oiseau'... Huile sur toile...



     


    Article publié dans mon ancien blog en date du


    Lundi 08 décembre 2008 à 18:38


    Sous le titre:


    "La Femme-Oiseau"

    Huile sur toile...
     



    Huile sur toile

    Mandragaure - D.V.V.

    Collection Privée - 1999 - 35 cm x 25 cm

    Encadrement en Orme



    Il
    me sert d'avatar dans

     

    Mon profil en ce moment ...


    Le voici
    en grand ...



     
    Enfin

    Il est plutôt petit ...

     


    Il y a un mois aujourd'hui que je suis là à vous causer sans vous connaitre aucun d'entre vous ... 
    Curieux ... 
    Comme nous rencontrons au travers de nos écrits et de nos commentaires ... Comme vous comptons les uns et les autres, et chacun à votre manière ...

    C'est très particulier la "présence virtuelle" ... Je me demandais si cela nourissait le silence ou l'anéantissait, par exemple ...  Je me demandais si cela créait l'illusion de présences ou plutôt aiguisait la perception "d'absence" ... 
    Je me questionne ... 
    A ce propos ... 

    Qu'est ce donc qu'un blog ? 
    Qu'est ce qu'une communauté de blogs ?...



    Tout à l'heure je zappais les pages des presque mille blogs annoncés pour constater que les blogs réellement actifs étaient peu nombreux en regard du nombre total de blog ...  Ce n'est qu'à partir de la sixième pages que commencent à paraitre les blogs qui postent ...  Que de bouteilles me dis je à la mer ...



    En cette Babylone de l'Infortune qu'est devenu notre mode relationnel aujourd'hui, ce monde là où il est devenu si difficle de se sentir à l'abri dans un regard ... 



    Le regard ...



    Cette Babylone Moderne, ce labyrinthe des espoirs humains, et ce "réseau informatique" que nous partageons à présent pour tant de diverses raisons, avec tant de diverses attentes, ayant tant de mobiles différents  ...  Mais d'abord, communiquer, oui, partager, oui, se faire reconnaitre, oui, se sentir reconnu, oui ...

    ... 

     A savoir ...

    " Etre Au Dehors " ... 
    Au dehors de soi?...
     

    Donc pour l'autre ?... 
    Sans doute ...


    Ex-ister... 

     
    Comme il me vient souvent à fleur de peau une si poignante tendresse pour nous les humains ...  Il me semble que nous sommes si fragiles ...  Si "mourables" ... 
    Et que pourtant on nous demande d'être si fort ... 
    Si "viables" ...




    Que fais-tu là ? ...  

     

    Je songe ... 


     


    Hélène Berton

    La femme à l'Oiseau -


    317 x 400



    -  
    Hélène Berton ne peint que des femmes. Si l'esthétique de ses dames rondes traitées souvent dans les sépias a bien de quoi séduire, elle ne se satisfait pas d'analyses simplement plastiques : " Il y a souvent des histoires horribles " derrière ces visages, témoigne-t-elle. Lesquelles ? Hélène Berton ne le sait pas. Plus qu'une analyse, c'est une inquiétude qu'elle peint ; ainsi ses êtres sont-ils plus inquiétants qu'inquiets... D'où sans doute l'extrême sensibilité de son travail que semble partager le spectateur- y compris le plus profane. Fortes mais toujours féminines voire sexy, toutes ces femmes gagnent en mystère avec l'âge, pour ne faire peut-être qu'une au final. De celle qui colle tant à la peau d'Hélène Berton que cette dernière ne parvient à la peindre avec le recul nécessaire (d'où son éternelle insatisfaction face à ses représentations). Ce qui n'est pas faute pourtant de ne pas chercher à la regarder en face, cette fameuse femme."

     




    Cette "Femme-Oiseau" que j'ai peint moi tente peut-être de s'échapper du questionnement ?...  
    D'aller au dehors de lui... 


    De Voler ... 
    De S'évader ... 


    Avoir dans le dos des ailes et les déployer, les ouvrir sans crainte et s'élever ...  Cette femme oiseau s'envole, elle s'arrache à la pesanteur, elle prends de l'altitude, elle ose ! 
    Elle ose voler !... 
    De ses propres ailes ... 
    Voler ... 


    Petite je rêvais souvent que je volais, littéralement, je planais ...  Je me laissais porter par le vent et je regardais le monde d'en haut, comme si je n'y étais plus tout en y étant encore pour le savoir ... C'était très curieux, comme si je me dédoublais ...  Il m'a fallu beaucoup d'années pour accepter de ne pouvoir voler et d'en faire mon deuil ... 

    Ma dernière fille curieusement a aussi beaucoup souffert de cette désillusion ...  Sa chance, m'a-t-elle dit un jour, c'est que j'avais pu la comprendre et que j'avais pu pleurer avec elle sur cette impuissance humaine de ne pouvoir voler pas ...  Ce soir là elle voulait risquer sa peau du dessus de l'escalier, et il a fallu la rattraper dans mes bras et la laisser sangloter pour "oublier ça"  ...


    C'est cette nuit là que j'ai peint ce tableau.  En une seule nuit il est né de ce troublant deuil humain ... 
    Ne pouvoir pas voler ...


    Je lui ai offert le tableau, il lui appartient ...  C'est elle qui lui a donné son nom.  J'avais à cette époque un énorme, vraiment énorme poster/ affiche d'une reproduction de tableau de Picasso:

     


     


    Picasso Pablo 



    Et c'est Bérénice, (c'est elle ma dernière), qui m'a dit alors que nous nous questionnions toutes deux sur le nom à donner à ce nouveau tableau avec la femme qui vole  :

     

     "Tu sais quoi Maman, c'est une femme et c'est un oiseau!  Alors on l'appellera la "Femme-Oiseau" !  D'accord ?! " 

    Puis elle a regardé le tableau et s'est à nouveau tournée vers moi pour ajouter d'un haussement d'épaules accompagnant une moue décidée :

    "Picasso il appelle bien son tableau la "La Femme Assise au Chapeau-Poisson" lui !  Alors tu vois, nous, "Femme-Oiseau" c'est quand même plus court et bien plus beau ! " 

    Le  mot d'enfant da !!!  Elle avait tout juste cinq ans !...  Ainsi fut baptisé ce tableau !...  Que Picasso se le tienne pour dit !...




     Voici une des plus belles oeuvres de sa période bleue :


    La femme au chapeau blanc


     











    Femme au chapeau blanc



    Pablo PICASSO (1881 – 1973)

    1920 - 1921
    huile sur toile
    RF 1963 - 72
    © Succession Picasso, 2006


     A plus tard vous revoir?

    Mandragaure




    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Serge17/08.12.08
    Vendredi 19 Février 2010 à 04:45

    lun 08 déc 2008 20:25

    serge 17

    serge17



    bonjour Mandragaure !!!!!
    tjrs aussi belle ta palette !!!!
    bravo !!!!
    pffffffffffff ce soir je voulais réagir a tes différents petits bouts de toi , mais ils sont si nombreux , si denses , que je me sens un peu impuissant tant ma plume est sans inspiration , au regard de la tienne si féconde ; ma foi je voulais surtt réagir et ça depuis le départ au commentaire de Jeteledis , et puis maintenant que je connais le contenu de celui de galileo mes doigts me démangent , mais l'esprit lui est en berne bein oui qu'est ce que tu veux !!!!!!
    c là ou toi tu m'impressionne ?????? ,
     pfffffff enfin comme dirais mon ami Enzo o-p " t'inquiète " je me refais une santé intellectuelle et dés que le temps me le permet j'alimenterais le débat que tu as lancé, c qu'il n'y a pas que toi que je visite !!!!??????
    allez je te faits un gros patou et a bientôt pour de nouvelles aventures " tiens ça me dis aussi quelque chose cette phrase !!!????? "
    2
    Mela/08.12.08
    Vendredi 19 Février 2010 à 04:47

    lun 08 déc 2008 21:20

    Mela
    mela



    J'apprécie beaucoup "la femme oiseau", ainsi que l'histoire de son titre trouvé par ta fille.
    Décidément, Mandragaure, tu as beaucoup de talents, tu nous en fait découvrir depuis ton arrivée sur ce blog, et je suis sûre que tu nous en réserves bien d'autres.
    Et bon 1 mois à toi.
    Kiss.
    Melanie
    3
    Serge17/08.12.08
    Vendredi 19 Février 2010 à 04:48

    lun 08 déc 2008 22:59


    serge 17

    serge17 


    j'ai oublié !!!?????
    bon vent a ton blog et qu' il vive encore longtemps


    4
    mandragaure/09.12.08
    Vendredi 19 Février 2010 à 04:51

    mar 09 déc 2008 04:02


    mandragaure


     

    Merci beaucoup de vos visites et de vos appréciations ...
    C'est un plaisir de savoir que vous vous plaisez entre mes pages ...

    Je suis contente que ma "Femme-Oiseau" vous plaise ...
    C'est un plaisir de vous montrer mes tableaux . Cela m'enchante .
    Et bien sûr ça me motive .
    Donc voilà, un mois s'est écoulé ...
    C'est déjà une belle étape ...
    Et je voulais te dire Mela, je suis vraiment contente de savoir que je vous apporte quelque chose ...
    Ca donne un sens ...
    Et un peu de chaleur au coeur ...

    Merci de vos visites à tous, de vos voeux pour mon MOISniversaire ...
    J'espère que vous avez bien profité du petit bout de film, n'est ce pas que c'est impressionnant, quel talent, quel maître ce Chaplin !
    Trop ...  Il avait tout vu venir lui le bougre !... D'ailleurs Hitler a censuré le film si je ne m'abuse ...
    Allons, je vous laisse là, sans quoi c'est parti pour la tartine ...
    OUPS !
    4 heures !
    Inoui ! Mais bon ...


    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Sofye21/09.12.08
    Vendredi 19 Février 2010 à 04:52

    mar 09 déc 2008 12:33


    Sofye72



    Femme oiseau c'est un beau rêve!
    Est-ce pour cela que les humains ont imaginé les fées ?
    Une femme qui vole et offre le bonheur d'un coup de baguette magique ?
    J'aime quant à moi dessiner les femmes arbres aurais-je besoin d'enracienement alors que j'adore la liberté.
    J'ai aussi essayé la femme serpent ...
    En espérant voir d'autres de tes oeuvres car elles sont sources de questionnement et de rêves.
    6
    mandragaure/09.12.08
    Vendredi 19 Février 2010 à 04:54

    mar 09 déc 2008 13:05

    mandragaure

     



    Merci Sofye, de ta visite et de tes commentaires, j'apprécie ...

    J'ai aussi quelques femmes arbre oui, et puis je voulais te dire, mon pseudonyme fait précisément référence à cela, du moins en partie, vas y voir, j'ai expliqué déjà bien des choses sur cette particularité de la mandragaure qui a une racine humanoïdomorphe tu vois ...

    Je ne vais pas m'étendre là sur le sujet, je n'ai pas ce temps présentement, mais comme à Minnie je t'enverrai une réponse à tes réflexions sur ma peinture, tu verras arriver la page dans ta boite ...
    Dans la nuit ...
    A consommer demain matin ...
    Chaud !
    LOL ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :